Peeling à l'acide glycolique

  • Objectif du traitement

L’acide glycolique est un alpha hydroxyacide (AHA) à deux atomes de carbone, extrait de la canne à sucre (« acide de fruit ») ou obtenu facilement par synthèse. C’est une substance non toxique, non allergisante et non photosensibilisante. Elle agit en diminuant la cohésion des cellules barrières, les plus superficielles de l'épiderme ( cornéocytes) et en stimulant la synthèse de collagène. De nombreuses formules sont commercialisées, à des concentrations variant de 30 à 70 p. 100, sous forme libre ou partiellement neutralisée. C’est le pH (acidité) de la solution et le temps de pose qui déterminent la puissance du peeling. Le but du traitement est donc une exfoliation douce et progressive de la peau du visage dans les indications suivantes:
- séquelles d'acné avec pores dilatés et petites cicatrices
- les taches du visage liées au soleil ou le masque de grossesse (mélasma superficiel) en association avec la protection solaire et les produits dépigmentants.
- le teint brouillé
- un effet "bonne mine".

  • Avant le peeling

La peau est préparée pendant environ 15 jours par des applications quotidiennes d'une crème à base d'acide glycolique 12 à 15 p 100. Les traitements exfoliants et les crèmes anti-acnéiques à base de peroxyde de benzoyle seront arrêtés plusieurs jours avant le peeling.

 

  • Déroulement du peeling

Après nettoyage de la peau, une solution de pré peeling est appliquée sur la peau afin de la dégraisser. Le peeling est ensuite appliquer à l'aide d'un pinceau plat sur l'ensembel du visage en évitant les contours des yeux. Il est laissé en place quelques minutes puis neutralisé et enfin rincé à l'au thermale. Une crème apaisante est ensuite appliqué. Plusieurs séances sont nécessaires (cinq à dix), espacées d’une à quatre semaines, en association avec des applications quotidiennes d’une crème contenant de l’acide glycolique.

  • Après le peeling

Les suites sont simples, marquées par un érythème (ou rougeur) léger et fugace et par une desquamation microscopique. La rougeur modérée persiste 2-3 jours. De petites croûtes localisées peuvent apparaitre, surtout lors d'application de produits exfoliants ou de peroxyde de benzoyle précédant le peeling. Elles ne dureront que quelques jours habituellement sans trace.

 

Les complications sont exceptionnelles quand la technique est bien maîtrisée :
– hyperpigmentation réactionnelle en cas d’exposition solaire trop précoce sur peau foncée ;
– cicatrices exceptionnelles .
Afin de ne pas être déçu par un résultat insuffisant, il faut bien poser les indications de ce type de peeling, se fixer des objectifs réalistes et ne pas espérer traiter des lésions profondes avec un peeling superficiel.

 

Références:

* Dermatologie esthétique, du concept à l'exercice professionnel, Gassia V, Grognard C, Michaud T, Arnette. 

* Thérapeutique dermatologique, Louis Dubertret et col., Flammarion Médecine 2001.

 

 

Dernière mise à jour le 16/04/2010

 

Contact par mail: contact@lampert-dermatologue.com